Herpes buccal – Vrai ou Faux

Quand on est infecté par le virus, ce dernier persiste toute la vie dans le corps, sans pour autant provoquer de symptômes permanents : VRAI.

L’herpès labial n’est pas contagieux pour les personnes qui n’ont jamais été infectées et surtout celle qui ont un système immunitaire affaibli : FAUX.

La période d’incubation va de 1 à 6 jours : VRAI.

La période la moins risquée est lorsque les vésicules sont éclatées : FAUX.

La transmission peut se faire avec un contact direct avec les vésicules ou avec des objets contaminés (ustensiles, serviettes, etc.) ou encore par la salive : VRAI.

Le liquide contenu dans les vésicules contient des virus qui peuvent pénétrer dans la muqueuse buccale et donc infecter une nouvelle personne : VRAI.

La période de fin de la contamination est lorsque les vésicules deviennent asséchées : VRAI.

Même en l’absence de symptômes, le virus peut se transmettre par la salive car certaines phases de réactivation du virus se produisent sans provoquer de lésions sur les lèvres. Il peut même arriver qu’une personne contracte l’herpès labial d’une personne qui ignore être porteuse du virus : VRAI.

L’herpès labial ne peut pas causer un herpès génital, et inversement : FAUX.

Il est très rare qu’une transmission du virus se fasse sur d’autre partie du corps de la même personne : VRAI

Les crèmes à bases de cortisones sont à proscrire : VRAI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *